La plante qui guérit-tout (Pluchea carolinensis)

Ah quelle aventure ce mois-ci. Carnaval ne m’aura pas laissée indemne… en fait, je n’ai même pas pu en profiter, quelles jalouses ces plantes, il a fallu que je me fasse mal au pied et que je m’intéresse encore à elles plutôt qu’à la fiesta de mardi gras. Lire la suite

Recherches utilisées pour trouver cet article:plante guéritout, plante guérit tout, plante médicinale guérit tout, pluchea carolinensis, lawang plante, plante qui guérit tout, plante soigne tout, gueritout plante, plante qui soigne tout, oreille mouton plante

Un vampire nommé Cuscuta (vermicelle diable)

Quelle est cette liane ? Est-elle vivante ? Est-elle seulement végétale ? Est-ce un monstre ? Que dire du fait qu’elle soit dépourvue de chlorophylle ? Comment se nourrit-elle sans ce pigment essentiel qui permet aux plantes de faire de la photosynthèse et de se nourrir ? Lire la suite

Recherches utilisées pour trouver cet article:vermicelle diable, COMMENT SE DEBARRASSE DU VERMICELLE ORANGE, liane de sorcière, liane sans fin, plante de liane sans fin, liane sans fin comment sen débarrasser, cuscuta americana, youtube martinique, liane orange parasite, COMMENT SE DEBARRASSER DU VERMICELLE ORANGE

Je m’appelle Weed, Asthma Weed (Euphorbia hirta, malnommée)

Elle a pointé son nez, comme ça, dans le pot du corossolier.

Je l’ai regardée droit dans ses yeux effrontés

Elle ne voulait pas, surtout pas être coupée.

~

Pourtant, elle n’était pas désirée

Elle n’a pas été plantée

Petite mal-élevée qui s’est invitée.

~

Mais je n’ai pas pu l’arracher

Allait-elle étouffer le fruitier ?

Je laisse la nature en décider.

~

Mais pourquoi ne pas la tuer ?

La réponse est arrivée

Avec la nouvelle année.

~

La petite herbe a pris de l’assurance

Elle s’est dévoilée et avec un peu de patience

Voilà que la mauvaise graine est devenue

Une médicinale ici bien connue.

~

Mais l’histoire n’est pas terminée

Lors du semis les graines ont été mélangées

Et ce n’est pas un corossolier…

… Mais un autre annone qui a germé !

 

Hi hi ! Qui est la mauvaise herbe dans le pot maintenant, hein ? Et si en 2017, on regardait nos adventices autrement ? Au jardin ou dans les champs, elles ont peut-être autre chose à nous montrer qu’une vilaine tête d’indésirable, non ?

adventice-martinique-euphorbia

Je vous offre pour cette nouvelle année, tous mes bons vœux de santé, de bonheur, de paix et de joie et un article sur une « indésirable » de mon jardin qui s’est avérée être l’herbe de l’asthme ou Asthma Weed. J’aurais bien aimée qu’elle vienne se présenter façon James Bond… imaginez, elle tendant la feuille et moi très impressionnée :

« Bonjour je m’appelle Weed, asthma weed »… ca aurait quand même été plus simple pour identifier cette facétieuse malnommée, un « rimed razié », une plante médicinale de Martinique. Mais pas seulement car elle n’a pas échappé à l’industrie pharmaceutique qui l’a incluse dans ses préparations pour les bronches notamment (dilatatrice). De plus, elle est inscrite à la pharmacopée africaine ! Quelle belle surprise n’est-ce pas ?

Au lieu de l’arracher, je vais dépoter et séparer tout ce petit monde et lui donner sa chance comme au faux-corossol, pas de privilèges !

Mais au fait, cette malnommée, aussi nommée moins poétiquement Chamaesyce hirta (ou Euphorbia hirta, c’est une Euphorbiacée) quelles sont ses propriétés ?

Reconnaître la malnommée ou Euphorbia hirta

zeb-malnome

ses fleurs!

Avant toute chose, voyons quelques signes caractéristiques de cette grande voyageuse qui s’est installée dans les zones tropicales du monde entier mais qui est bien originaire de l’Amérique du Sud. Elle présente des bouquets de fleurs rosées minuscules, une inflorescence qui naît en forme de boules au niveau de chaque paire de feuilles qui se font face. Elles sont à peu près ovales et dentées, plutôt rigides, un peu « rêche ». Mais surtout, lorsqu’on casse une feuille, on voit apparaître un peu de latex blanc, caractéristique de cette famille de plantes. Elle présente des poils sur la tige un peu rougeâtre. Selon son exposition au soleil, les feuilles aussi peuvent prendre une teinte pourpre, et il paraît qu’elle peut être rampante, mais la mienne se tient bien droite. Il faut dire qu’elle utilise le plant-hôte du pot de fleur comme tuteur !

poils-tige-malnommee

elle a les pattes poilues!

 

Au passage, pas étonnant de la trouver dans un jardin, c’est une herbe que l’on trouve un peu partout et qui fleurit toute l’année. Une plante pas compliquée quoi !

Saviez-vous que notre euphorbe mal nommée a pris le nom de « Jean-Robert » à la Réunion. Ah ah, on dirait que c’est un cousin de la famille sur l’île !

La malnommée en médecine traditionnelle

 

Je ne pense pas pouvoir détailler tous ses usages tant ils sont nombreux et variés. En République centrafricaine, elle est considérée comme anthelmintique (contre les vers) et aphrodisiaque. En Angola, au Congo, et ici dans la Caraïbe également on l’utilise comme antidiarrhéique en décoction. Pour les australiens comme les malgaches, c’est une antispasmodique tandis qu’au Ghana, on dit qu’elle est galactogène.

Le latex blanc, plus particulièrement était utilisée par les indiens Caraïbes pour se débarrasser des tâches sur la cornée (en instillant le latex dans l’oeil!) et on recommande d’appliquer le latex sur les verrues pour les sécher.

malnommee-rimed

 

Dans les Philippines, on a longtemps soigné la Dengue avec Tawa-tawa (son nom là-bas).

Dans la Caraîbe, selon Longuefosse (plantes médicinales caribéenes, tome 1), elle est conseillée comme antiasthmatique, diurétique et cholagogue. Dans le temps, le père Labat conseillait cette plante comme antidote des morsures de serpent.

Elle fait partie des plantes utilisées en médecine ayurvédique. On la trouve sous le nom de Dudhi.

Tout ça paraît quand même un peu trop beau pour cette petite plante qui s’est invitée toute seule dans mon jardin… qu’en dit la science ?

Des recherches sur la malnommée et ses propriétés médicinales

 

La science approuve ! Bon, peut-être pas tous les usages, mais l’action antispasmodique (digestive) a été confirmée, de même qu’une activité antiamibienne (avec des axtraits hydroalcooliques) ; une activité analgésique, sédative et anxiolytique a été mise en évidence. L’activité galactogène si utile pour l’allaitement ? C’est aussi démontré. Et selon d’autres études encore, cette plante posséderait une activité antipaludéenne !

Et bien sûr, comme dit en introduction, la malnommée fait partie de quelques médicaments du commerce destinés à soigner les affections respiratoires.

latex-euphorbia-hirta

le latex blanc!

En plus, par voie orale, sa toxicité ne s’exprime aucunement… bien, nous voilà rassurés… euh quoi !!!!??? Quelle toxicité ? Bon, je n’ai pas plus de détail sur cette information trouvée dans le dictionnaire des plantes médicinales de Boullard, mais méfiance tout de même.

Autres usages de la malnommée

Eh bien, si elle est utilisée ici et là comme aliment de famine ou pour le fourrage des bêtes, son usage le plus prometteur est sûrement agronomique. En effet, des essais menés sur certaines maladies et ravageurs des plantes sont très concluants. Définitivement à garder au jardin, donc. Pour plus d’infos, c’est par ici, fin du paragraphe « propriétés » : http://uses.plantnet-project.org/fr/Euphorbia_hirta_(PROTA)

 

Et vous, ferez-vous la paix avec vos mauvaises herbes en 2017 ? Dites moi la vérité en commentaires 🙂

Autres noms : Jean-Robert (Réunion), Zèb malnomé, madlomé (Guyane), Milk weed (Trinidad), Spurge, Garden spurge (US), Asthma plant, Milky bush, Checkweed, Lechecillo, Hierba lecheraa (Rép. Dominicaine), Idwadzia (Grande Comore), Sheliladzia (Anjouan), Aidinono (Madagascar), Kimenamena (Madagascar), Roberabera (Madagascar), Yierba de la nina (Cuba), Mbal (Wolof), Dada dablé (Bambara), Nonan Kurchiya (Hausa), Noncika ou akoligwé soun vèvè (Goun et Fon), Tawa-tawa (Philippines), Dugadhika (Inde-sanskrit), Dudhi (Inde-hindi).

chamaesyce-hirta-medicinalchamaesyce-hirta-medicinal

celle-ci a été prise ailleurs, dans le Sud dela Martinique

Ressources :

Recherches utilisées pour trouver cet article:Euphorbia hirta, jean robert plante, euphorbia hirta vertu, kinononono, monodora mystica, plante jean robert, malnommée, malnommée plante, mal nommée plante, asthmaweed

Fougères arborescentes et forêts de cinéma (cyatheales)

Imaginez-vous dans le décor de Jurassic Park ou d’Avatar, un de ces films à gros budget où l’on a l’impression que tout est sorti de l’imagination d’un mégalomane, y compris la végétation. Tout petit à lever le nez du sol vers le ciel que l’on voit à peine de toute façon avec tous ces arbres qui cherchent la lumière. Parmi eux, un intrus. Lire la suite

Recherches utilisées pour trouver cet article:Cyatheales, statue oceanie fougeres vanuatu, Cyathea arborea, cinema fougeres, comment devenir rasta, stipe fougère, foret arborescentes, fougère arborescente cyathea Martinique, fougère arborescente martinique nom, fougère au cameroune

La plante aux moustaches de chat (Orthosiphon stamineus)

C’est comme voir une ballerine perdue dans un concert de hard rock… on se demande ce qu’elle fait là cette plante délicate, avec ses fleurs blanches et ses étamines graciles qui oscillent au moindre courant d’air. Franchement, je suis pas raciste, mais elle m’a pas l’air du coin, encadrée par un chardon béni gaillard et surplombé par un immense Saman… Et pourtant, sa tête me dit quelque chose. Comme les stars des magazines, Lire la suite

Recherches utilisées pour trouver cet article:babine chat martinique, babine chat, babine chatte, plante babine chat, plante médicinale babine chat, fleur moustache du chat com, Vertu de babin chat, chat medecin, orthosiphon sorciere, babine chat pour maigrir