La plante qui guérit-tout (Pluchea carolinensis)

pluchea-rhumatismes

Ah quelle aventure ce mois-ci. Carnaval ne m’aura pas laissée indemne… en fait, je n’ai même pas pu en profiter, quelles jalouses ces plantes, il a fallu que je me fasse mal au pied et que je m’intéresse encore à elles plutôt qu’à la fiesta de mardi gras.

Je me suis violemment (et maladroitement il faut le dire) cogné le dessus du pied. Par réflexe j’y ai mis quelques gouttes d’huiles essentielles (Hélichryse italienne pour l’hématome, Menthe poivrée pour l’effet froid et Gaulthérie contre l’inflammation) diluées dans un peu d’huile végétale. Ca m’a soulagée sur le coup, mais le lendemain, j’ai compris que ce n’était pas un simple coup tellement ça lançait. La douleur était insupportable et m’a réveillée plusieurs fois dans la nuit.

Le problème, c’était dimanche de carnaval, tout est fermé, les urgences tellement encombrées… Les huiles essentielles ne vont pas me soigner, juste soulager la douleur pour quelques heures, surtout si j’ai cassé quelque chose là-dedans. Et je ne peux même pas poser le pied par terre sans hurler de douleur, sûrement une entorse ou quelque chose du genre. Pas de consoude au jardin, cette plante fabuleuse, et je ne connais personne qui en a planté. Je me rappelle qu’en Martinique, nous en avons une autre qui est réputée aussi efficace : oreille mouton. Mais voilà, je sais où il y en a, mais je ne peux pas aller courir les chemins à sa recherche dans cet état…

C’est donc mon ami que j’envoie, mais rendu sur place… disons que pour lui, une plante est une plante, elles sont toutes vertes avec des feuilles et il m’envoie des photos de jeunes arbres, de plantes en tout genre, mais pas une qui ressemble de près ou de loin à zorey mouton. Comment faire à distance ? Aurais-je de toute façon été plus perspicace sur place ?

pluchea-carolinensis-djeritou

Heureusement, il rencontre de bonnes âmes qui lui indiquent quelqu’un qui en a chez lui. Et le voilà de retour avec une généreuse touffe de feuilles, de quoi préparer bien plus de cataplasmes qu’il n’en faut, sauf que… Je ne suis quand même pas 100% confiante, car elle ne ressemble pas vraiment à la photo du livre de Longuefosse, Pseudelephantopus spicatus. Ici les feuilles sont plutôt vert clair et très poilues, la base des feuilles n’est pas du tout engainante. Bon, de toute façon, je n’ai pas la tête à herboriser, moi, je ne vais tout de même pas passer ma vie à la regarder, il faut essayer.

Préparation du cataplasme

Evidemment, je n’ai pas mon pilon, j’improvise quelque chose avec un petit pot en verre et le manche d’une spatule en bois, je découpe les feuilles et les pile avec du gros sel et un peu de vinaigre comme conseillé par notre généreux donateur. J’applique ça sur mon pied, et je maintiens en place avec un bandage. Ca fait du bien immédiatement, c’est déjà ça. Vite, on la met dans l’eau pour que, on ne sait jamais, si elle faisait des racines, elle n’aurait pas fait le voyage pour rien, on lui trouverait une petite place dans le jardin !

guerit-tout-cataplasme

Je renouvelle ça plusieurs fois, trois fois les premiers jours et rapidement, je peux reposer le pied. Je laisse même tomber les huiles essentielles tellement c’est efficace. Finalement, encore une fois, la nature a tout ce qu’il faut. Bon, c’est vrai que je ne saurais jamais si c’était juste un mauvais coup, une entorse ou si quelque chose était cassé. De toute façon, il est rare que l’on plâtre le pied, en général on prescrit repos et immobilisation, alors…

Mais ça ne nous dit pas quelle est cette plante. Mes recherches m’amènent à m’intéresser à d’autres plantes dont le nom vernaculaire est aussi oreille-mouton et notamment Struchium sparganophorum. Il est dit dans ma flore qu’elle aime les lieux humides à basse altitude. C’est totalement cohérent avec l’endroit d’où elle vient et ce qu’ont indiqué les passants : avant, on la trouvait en bord du cours d’eau… peut-être que c’est elle ? Les feuilles vert pâle, le pétiole court, les poils ? Bon, en même temps les fleurs ne correspondent pas et la photo la montre sur un tronc plutôt costaud ! Bizarre tout ça… Une chose est sûre, ce n’est pas zoreille-mouton. Peut-être qu’elle n’a aucune vertu finalement et que c’est juste l’effet placebo qui m’a fait de l’effet ?

Pour en avoir le cœur net, je poste sa photo sur le groupe facebook La Martinique sa faune sa flore. Heureusement, il y a là les meilleurs connaisseurs ! Ma plante est bien une médicinale, mais certainement pas une zoreille-mouton de Martinique. C’est le fameux guérit-tout, Pluchea carolinensis. En Dominique il est appelé Tabac à jacquot ou Tabak dyab (pour sa ressemblance avec les feuilles de tabac) mais aussi…. Zowey mouton !!! Encore un piège des noms communs.

Cette Astéracée qui est originaire d’Amérique tropicale est présente de la Floride jusqu’en Amérique du Sud, en passant évidemment par les Antilles. Elle peut être un arbrisseau qui mesure jusqu’à 4m de haut, d’où ses branches ligneuses. Les feuilles sont alternes, odorantes, douces et poilues, couvertes d’un duvet blanchâtre, elles mesurent jusqu’à 20 cm avec un pétiole court. Ses inflorescences sont caractéristiques, c’est d’ailleurs ce qui m’a mis la puce à l’oreille, disposées en corymbes. Elle pousse plutôt sur terrain calcaire dans les fourrés d’arrière-plage. En Nouvelle-Calédonie où elle a été introduite, c’est par contre une envahissante.

Propriétés médicinales du guérit-tout

Je serai tentée de vous dire qu’il est vulnéraire au vu de son effet sur mon pied, mais le seul usage traditionnel qui se rapprocherait serait… contre les rhumatismes et les douleurs musculaires ! Ceci dit, en Dominique cette plante est tenue pour avoir des effets anti-inflammatoires.

Mais elle est aussi utilisée pour pleins de choses comme l’atteste son nom de « guérit-tout ». Ainsi, en thé, les feuilles sont prises contre la toux et les coups de froid. Associée à d’autres plantes comme la sauge officinale et le gingembre, elle serait capable de soigner la bronchite, la grippe, la fièvre.

Ailleurs, on la prend pour traiter les maux d’estomac, les flatulences, les maux de tête, l’hypertension et comme régulatrice des menstruations. C’est d’ailleurs cette vertu qui lui a valu son nom hispanophone de Siguapate (remède de femmes) en Amérique du Sud.

Cette plante est associée en Amérique du Sud aux rituels de purification et aux pratiques spirituelles de la Santeria en lien avec Babalu Ayé, l’orisha des maladies et de la mort. Il est associé aux épidémies.

Ce qu’en dit la science… de Pluchea carolinensis

Cette plante a été étudiée et on a pu déterminer une activité anti-inflammatoire et analgésique des feuilles sur les animaux (Caceres, 1990). Je n’ai donc pas rêvé ! Ca la rend donc indiquée contre les rhumatismes, douleurs musculaires et à mon avis d’autres types de douleurs.

Son usage est également recommandé par Longuefosse en cas de coliques gastro-intestinales car des dérivés flavoniques ont montré une activité antibactérienne, anthelmintique. Par contre, j’ai lu qu’elle était antispasmodique, mais je n’ai pas de preuve de cette propriété ni de validation pour un usage sur les menstruations.

pluchea-carolinensis

Elle est enfin recommandée dans les états grippaux. Toujours les feuilles. Même si les fleurs odorantes (les anglais l’appelle sweetscent) ont montré une huile essentielle riche en esters et en aldéhydes avec des propriétés antimicrobiennes et des propriétés insectifuges notamment du moustique Aedes Aegypti, celui qui nous refile le zika.

ATTENTION: Des précautions sont mentionnées sur différents sites internet, précisant que l’infusion des feuilles agit comme vasodilatateur et est à éviter chez les personnes migraineuses et les femmes enceintes.

Autres noms : djérit tout, grande sauge, zowey mouton, tabak dyab, tabak jako, salva deplaya (Cuba), siguapate (Honduras), bitter tobaco (Trinidad), cure-for-all (Barbade), Lachoy, Salvia blanco, sweetscent

Et vous ? Vous en avez chez vous ? Comment vous l’appelez ?

Sources:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cet article vous a plu? Envie d'aller plus loin et d'en apprendre davantage sur les plantes et leurs merveilleux usages? Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon livret "5 mauvaises herbes qui vous veulent du bien" pour apprendre à reconnaître et utiliser des plantes très courantes en Europe de l'Ouest.

Recherches utilisées pour trouver cet article:plante soigne tout, zoreille mouton, plante médicinale guérit tout, pluchea carolinensis, plante le guerit tout, gueri tout, plante guerit toute, plante guérit tout, plante surnommee le guerit tout, quelle plantes de la Martinique pour soigner les foulures

30 comments

  • Bonsoir,

    J’habite Gagny dans le 93, qui pourrai me dire où me procurer cette plante
    Le pluchea carolinensis peut être Lanclume Marie Claude message du 13 mars.

    Je vous en remercie par avance.

  • Bonjour
    En Haïti, la Pluchea carolinensis se nommerait Lachòy (lachòz), Tabak mawon.
  • Bonjour Cécile, je sais que vous êtes très sollicité et que vous avez beaucoup de mails en retard donc il est certaienemtn vain de ma part de vous demander ceci mais comme on dit “qui ne tente rien n’a rien”….Je suis actuellement sur un projet et une des composante de ce projet est de recueillir le parcours des personnes qui se sont fascinées ou adonnées aux vertus des plantes médicinales d’ici et d’ailleurs…..
    dans cette optique, j’aimerais faire un mini-reportage sur vous une petite interview de cet enrichissant parcours ….Accepteriez vous mais surtout auriez-vous le temps, je vous soumettrais les questions par écrit et retranscrirais cette itw sur mes réseaux et mon site?
    voila si vous avez le temps de me répondre, n’hésitez pas , je reste à votre disposition..Belle journée
  • Bonjour Cécile
    Je vous ai envoyé un mail suite à un de vos articles tres intéressants mais je n’ai pas eu de retour…
    Aurais je la chance d’ avoir une réponse…? Comme c’était une demande particulière….merci d’avance
  • Bonjour Cécile je suis de la Guadeloupe,et suis très heureuse de tomber sur ce site en cherchant le tabac à jako. Mon petit fils de 2 ans est soigné comme asthmatique,à toujours une toux et il m’a été conseillé de piler des feuilles de cette plante obtenir un jus .Prendre une 1/2 c à c mélanger à la même quantité d’huile d’olive et du miel pendant une semaine et la toux sera calmée. Qu’en pensez vous?étant habitué aux plantes. Avez vous un retour pour un cas similaire?
    • Bonjour Mireille, désolée, je ne saurais pas dire. La seule chose, c’est attention il y a plusieurs plantes appelées tabac à jako, il faut que la personne qui vous a conseillé ça vous confirme l’identité.
  • Bonjour Cécile,

    J’habite la Guadeloupe, et comme vous le savez le pulchea carolinensis se fait très rare.
    Aussi je souhaiterais trouver des semences afin de completer mon jardin médicinal, pouvez vous me mettre en contact avec quelqu’un qui pourrai m’en fournir s’il vous plait

  • Bonjour,Cécile bravo pour ce nouvel article très intéressant sur cette plante miraculeuse!
    Pourrais-je trouver l’équivalent en Isère?
    J’espère que ton pied et guéri et que cela ne restera qu’un mauvais souvenir. ..
    A bientôt bonne continuation.
    Yvette
  • bonjour Cécile moi je viens du Sénégal j’aimerai savoir si ya une plante efficace pour l’asthme j’en ai vraiment besoin merci.
  • Christine Roserens
    Nice article, Cécile! Hope you can dance on your foot again by now!

    By us in Dominica we also call it “Tabac Zombie” and use it mostly for a cold. Sometimes we mix it mainly with “Mamizou” (Lantana Camara) or other herbs “anti gripe”.

    Compliments for your interesting and well set up herb website! I really like it!

    Would be nice to meet whenever you come back to Dominica. Would love to exchange some knowledge (and plants), as I’m a herb enthusiast as well. I’ll speak French with you, but I better leave the French writing along, as I can’t remember all the grammatical aspects and spelling

  • Batana prosper
    je suis heureux d’avoir fait votre connaissance et d’apprendre beaucoup de vous. j’ai un problème ma femme est souffrante depuis trois ans déjà et son mal est l’insomnie plus des palpitation cardiaque et nous avons fait des analyses qui ne donnent rien il lui arrive de dormir par moment et des jour ou elle ne ferme pas du tout des yeux pendant deux jours et elle est obligée de recourir aux somnifère qui marche d’ailleurs rarement. au début en 2014 c’était terrible. Des médecins parle d’une psychologie atteinte alors moi je pense faire confiance à la nature mais je ne suis pas encore tombé sur le remède miracle. si d’aventure vous avez une idée aidez moi. je veux retrouvez le bonheur dans mon foyer. Merci
    • Bonjour Batana, c’est difficile à distance, alors je vaiss juste prendre mon cas en exemple. J’ai été très longtemps victime d’insomnies, avec des chutes de tension dans la journée. J’ai essayé plusieurs choses, voici ce qui a marché pour moi: des tisanes d’aubépine (Crataegus monogyna), pendant 10 jours le soir avant de me coucher. Attention, c’est une plante qui ne convient pas en cas de problème cardiaque. Les huiles essentielles en diffusion avant d’aller se coucheer (pas dans la chambre), sont top pour apaiser calmer (le mélange orange douce + lavande fine fait des merveilles). Mais selon où vous êtes dans le monde, dans chaque pays il y a des plantes réputées pour le sommeil. Je peux encore citer en tisane la passiflore, la valériane (en petites doses), la lavande aussi, l’eau de fleur d’oranger… La nature nous offre des petites merveilles, je suis sûre que vous allez trouver une solution!
  • remica sylvestre
    J aimerais avoir vos coordonnees et prendre contact avec vous.j ai ma mere qui fait la medecine naturelle depuis sa jenesse jusqu a maintenant elle a 76 ans elle est dame sage aussi j aimerais en connaître d avantage .je viens des antilles aussi( HAITI).et vs si voulez agrandir plus vos connaissances on peut echanger des mots puis parcequ elle connaît bcp de choses je connaît guerit tout aussi .
  • Gontard Philippe
    Il y en a chez nous effectivement, en Nouvelle Calédonie, et je suis ravi d’apprendre qu’elle a autant d’utilisations possibles. Nos abeilles l’appréciaient, nous allons pouvoir en faire autant. Cet article va permettre de changer notre regard sur cette “envahissante”, merci Cécile!
  • Bonjour , cette plante était tres courante en Martinique il y avait des champs , ou ils ont construit le cassino de l’Anse Mitan.Moi j’ai souvent utilisé cette plante pour nourrir les crabes et pour accélérer le mûrissement des fruits de saison
    • Merci hurry pour ce complément, super intéressant! Je me demande si elle ne tend pas à se raréfier, on m’a effectivement dit qu’on la voyait davantage dans le temps:(
  • alain aprikian
    Bonjour, trés intéressant votre aventure à voir le résultat final surprenant. J’habite au Maroc (retraité) depuis pas mal d’années et de toujours les plantes ont toujours été mon passe temps favori mais je n’ai jamais eu l’occasion d’y voir la Pluchea carolinensis .
    Merci pour toute cette passion que vous transmettez si bien.
    Alain
    • Merci Alain! C’est vraiment une plante bien d’ici, intéressant de savoir qu’elle n’est pas au Maroc, mais vous devez avoir aussi pleins de plantes intéressantes. Une équivalente pour les entorses?
  • bonjour je suis ravie car je suis en possésion de cette ^plante dans mon jardin
  • Bonjour,
    Article très intéressant, mais où se procurer cette plante exceptionnelle ?
    Merci
    • Bonjour Véronique, Faut demander des graines, récupérer des boutures. Après, on trouve souvent ces plantes sur les marchés agricoles,les foires… tout dépend où vous habitez 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo