Louzou Traveller nominé au… Liebster Award

liebster-award

Moins prestigieux que les oscars, plus populaire que le festival de Canne, Louzou Traveller fait officiellement partie de la grande famille des blogueurs depuis ce week-end grâce à cette nomination aussi inattendue que gratifiante. Je prévois très bientôt un renouvellement de mon stock de casquette dont la circonférence risque de ne plus être adaptée à ma grosse tête. Le plus dur, c’est de renoncer à mon beau chapeau bakoua, snif.

Blague à part, c’est Clémentine, du blog culinaire Amande Basilic qui m’a nominée. Concrètement, il s’agit d’une chaîne entre blogueurs dont l’objectif est de créer du lien entre ces drôles de personnes qui se cachent derrière leur écran et dont on ne sait quasi rien sorti de la minuscule rubrique qui présente l’auteur. Autre objectif avoué de cette chaîne « Liebster Award » qui circule quand même depuis plusieurs années: faire connaître d’autres blogs aux lecteurs. Et donc leur faire un peu de pub.

Donc Clémentine m’a confié 3 missions. Ce sont les mêmes pour les blogs qui ont été nominés ci-après. C’est d’ailleurs de sa faute si je n’ai rien écrit ce week-end, absorbée que j’étais par sa commande (non, je plaisante, mais il me fallait un bouc-émissaire pour justifier l’absence d’article). Je dois donc:

1. Citer 11 caractéristiques de ma personnalité (aïe ça sent l’entretien d’embauche dans un bureau sombre sans fenêtre ça)

2. Répondre aux 11 questions qu’elle m’a posée (c’est quand même la moindre des choses, d’autant que ses questions sont plutôt sympas. Quand je vois ce que certains blogs demandent… C’est du type quelle est votre couleur préférée? Ou quel est ton maquillage favori? Beuurk soyons clair j’aurais même pas répondu)

3. Nominer 11 nouvelles victimes euh je veux dire 11 blogs répondant à un certain nombre de caractéristiques, règle que je choisis délibérément d’ignorer pour pouvoir vous présenter une sélection de blogs top de chez top, en ayant néanmoins privilégié ceux qui n’ont pas, à ma connaissance été déjà nominés au Liebster Award. Et il faut évidemment les prévenir de leur nomination.

Ma personnalité à moi en 11 points, enfin phrases, bref c’est devenu des paragraphes

J’aime voyager. Je crois avoir été piquée depuis toute petite. J’ai réalisé il y a quelques années mon rêve de partir seule. Ca a été fantastique et depuis je suis une multirécidiviste. Il ne me faut pas grand chose pour me lancer dans un projet de tour du monde. Une pichenette suffirait.

J’adore être dans la nature, au grand air. Mon plus grand plaisir est de marcher. Plusieurs jours, plusieurs semaines d’affilé. Mais en général je marche lentement : je m’arrête tous les 10 mètres pour regarder une plante, un insecte, un oiseau. Tout est prétexte à l’émerveillement.

D’ailleurs, j’écris mes articles dehors, sur ma terrasse. Et quand il pleut, j’attends pour écrire. Et quand Frout, mon colibri adoptif se montre, j’arrête tout. Et quand je ne suis pas inspirée ? Je n’écris pas !

Je suis consciente de l’inter-relation du vivant. De ce qui nous unit et nous rassemble au reste de l’univers. On est tous dans le même panier !

J’aime le soleil. En fait, il m’est vital et c’est devenu un critère non négociable à l’avenir dans mes choix de vie. Je ne supporte pas le froid et l’hiver.

J’aime me dépasser physiquement, repousser mes peurs et mes limites en expérimentant de nouvelles activités, à condition que leur seul intérêt ne soit pas les sensations fortes (pourquoi diable aller sauter en élastique?!). Rien n’est impossible, il est bon de le savoir.

Je suis créative : j’aime rêver, inventer, tester, expérimenter. Mais j’ai horreur de recommencer, de refaire, de reproduire.

Je n’aime pas respecter les règles quand elles ne me conviennent pas. Toujours jouer en limite de terrain, disent les tennisman. Je pense qu’ils sont dans le vrai.

J’ai abandonné l’agriculture à l’issue de mon diplôme d’ingénieur agro : j’étais dégoûtée par les pratiques peu respectueuses de l’environnement. Finalement, j’y suis revenue, 7 ans plus tard, mais avec la volonté de faire bouger les lignes. Vaste entreprise.

J’ai quitté mon ancien travail avant d’en avoir trouvé un nouveau. Et tout c’est bien passé. Si c’était à refaire… je le referai beaucoup plus tôt.

Je ne sais toujours pas ce que je veux faire quand je serai plus grande. Etre heureuse, ce serait pas mal, non ? Si chacun fait ça pour soit, on devrait tous aller beaucoup mieux !

Les questions de Clémentine et mes réponses (qui a dit qu’il fallait être concis?)

 

1. Si tu devais renommer ton blog, comment s’appellerait-il (et pourquoi) ?

Il s’appellerait… ben je sais pas. Je pense que je pourrais trouver un bon millier d’autres noms plus parlant que celui-ci, plus « google-friendly », plus facile à retenir pour mes lecteurs, plus marketing, plus vendeur, plus compréhensible, mais voilà. Il s’est juste imposé à moi comme la réunion de mes deux passions (voyage ; plantes médicinales) et de mes racines bretonnes. Je ne changerai son nom pour rien au monde. Donc si je devais le renommer, ben, c’est que ce serait plus mon blog, ou que je déciderais d’en faire autre chose, de parler d’autres sujets, ou alors qu’on m’aurait proposé de racheter mon nom de domaine pour la modique somme d’un demi million de dollars. Ca pourrais jouer dans la balance, j’avoue.

2. Quel était ton premier post et pourquoi avoir choisi celui-ci?

Eh bien, je ne sais plus ! Oups… Il y a eu des faux-départs avec ce blog. Des on y va puis on n’y va plus. Des j’ose et puis des j’ose pas. Honnêtement son lancement officiel date de janvier 2015. La vérité, c’est que l’idée avait germé en octobre 2013. Je pense que le tout premier post doit dater de cette époque-là, mais il a du être supprimé quand j’ai remis l’ouvrage sur le métier en début d’année : faire table rase du passé. Je suis néanmoins certaine que quel qu’ait été son sujet ou même sa qualité, il a été fondamental dans la démarche de création du blog. J’aime assez l’idée qu’il n’y a pas de premier post, pas de post fondateur, pas de début et donc… pas de fin !

3. Quel est le réseau social qui te plaît le plus (et pourquoi) ?

Au risque d’être totalement hors sujet… celui que j’ai créé dans mon ancien boulot. Parce qu’il est bien réel, avec des vrais gens que j’ai rencontré, apprécié et qui ont un objectif commun. C’est un réseau social au sens vrai du terme : les gens se rencontrent et montent des projets ensemble. Si la question porte sur les facebook, twitter et autres, je ne saurais pas dire celui que je préfère : il leur manque tous l’interaction directe. Moi j’aime bien rencontrer les gens en vrai. Ca devrait être la finalité de ces réseaux dits « sociaux ».

4. As-tu déjà été influencée par un auteur ou un ouvrage ? Si oui, lequel ?

Un seul?!!! Non, impossible et je refuse de choisir ! Ca dépend des situations. Si la peur de partir seule en voyage pointe le bout de son nez, je repense à l’intrépidité d’Alexandra David-Néel. Si je commence à penser à mon avenir et que c’est le vide abyssal qui s’ouvre sous mes pieds, j’entends Steve Jobs et son « all is about connecting the dots ». Si je sens le découragement frapper à la porte et que j’ai l’impression que rien ne va plus, c’est Thich Nhat Hanh qui est là pour moi. Et pleins d’autres !

5. Que lis-tu en ce moment ?

Comme d’habitude, le livre qui est sur mon chevet (ne devrais-je pas dire à mon chevet?) est de Thich Nhat Hanh. A portée de main pour lire un petit passage. Sinon, passe par là un tas de livres qui vont du traité de médecine tibétaine à la flore de Martinique en passant par le dernier best seller à la mode, selon ce que les gens veulent bien me prêter, je suis pas difficile, du moment que ça se lit.

6. Quel est le paysage que tu préfères ? (et bien sûr, pourquoi ?)

lever-lune-auvergneC’est forcément un paysage avec de l’eau, j’ai toujours eu une forte affinité avec l’eau… Là – où – je – t’emmè- ne- rais- tada- daaa Pour ceux qui connaissent l’émission (les autres vont me prendre pour une folle). C’était en 2012, en Auvergne. Un lever de lune sur un lac et son double reflet dans l’eau. Pourquoi ? Pour l’émotion que ce paysage m’a procurée. Je ne l’explique pas, c’est juste un moment, fugace, tellement beau. Le silence, la fatigue de la marche de la journée, la solitude tout d’un coup, cette luminosité, cette fragilité, la magie de l’instant, une disposition d’esprit à ce moment-là, une réceptivité. Tout et rien. En plus, c’est un moment à la fois rare et d’une banalité telle que chacun, partout dans le monde, peut l’apprécier. Nul besoin d’argent ou de voyager, seulement de prendre le temps de lever le nez et d’être dans une disposition d’esprit apte à percevoir la beauté de l’instant. C’est un paysage qui est surtout en nous, notre reflet, notre capacité à prendre un temps, à prendre le temps.

 

7. Es-tu plutôt salé ou sucré ?

Définitivement salé. Le sucré est plus de l’ordre de la cerise sur le gâteau dans mon régime alimentaire. Des petits plaisirs, mais pas l’essentiel.

8. Quel est ton plat favori ?

Les crêpes ! Enfin les galettes de sarrasin. Forcément. D’ailleurs je me sens un peu piégée, après mes revendications bretonnes en question n°1, je peux difficilement répondre autre chose. Mais rien qu’en en parlant ça me donne l’eau à la bouche. Entre toutes ma préférée est andouille œuf fromage (oulah je vais choquer les collègues vegan…). Avec une bolée de cidre évidemment, sinon ça compte pas. Et vous me mettrez une beurre-sucre en dessert ou alors une caramel au beurre salé. [Désolée… interruption momentanée de l’écriture de cet article. J’ai un petit creux, je reviens…. dès que je me serais trouvé une crêperie]

9. Que préfères-tu faire plutôt que l’acheter ?

Tout ce que je peux, et en même temps absolument rien. Oui, j’assume mes contradictions. Premièrement, j’adore comprendre, savoir comment ça marche et surtout être sûre de pouvoir me débrouiller toute seule dans les cas critiques plus ou moins hypothétiques où :

  • ma pizzeria favorite met la clé sous la porte
  • les magasins bio refusent la vente de tisane
  • monsanto a décidé de détruire le monde
  • ma boulangère me prend en grippe
  • je n’ai plus de chéri pour m’offrir des bijoux
  • ikéa décide que les luminaires c’est has been
  • etc…

(vous remarquerez que plusieurs de ces cas sont plus que probables voire déjà avérés)

Mais d’un autre côté, je suis un peu fainéante, et une fois que j’ai compris comment ça marche, ben… pourquoi aller s’embêter à réinventer le fil à couper le beurre ? C’est pour ça que même si je crée mes lampes, il m’arrive de fréquenter les magasins de déco, même si j’adore cuisiner, je me fais un bon resto de temps en temps, même si le principe du pain n’est pas bien compliqué, je continue à être sympa avec ma boulangère, et… par contre je fais pousser toutes les plantes que je peux. Gardons-nous des semences vérolées !

10. Quelle est la cause qui te touche le plus ?

Le bonheur. Ou plutôt l’immense morosité de nombre de mes concitoyens. Je suis persuadée qu’un retour à l’essentiel et un renforcement du lien sacré qui nous unit à la nature suffirait à redonner la joie de vivre et l’énergie d’entreprendre à tous ceux qui dépérissent sur pieds comme des malheureux ficus en manque d’eau.

11. Si tu devais te décrire en 7 mots…

Ecolo, Voyageuse, Rêveuse, Chanceuse, Indépendante, Curieuse, Confiante

Et les nominés au Liebster Award sont (tadaaa!)

1. Amande Basilic. Je l’aurais de toute façon nominée, même si elle n’avait pas été à l’origine de ce post. Ce blog de recettes vaut vraiment le détour. Au-delà des photos qui donnent envie (et très faim, selon l’heure de votre visite), elle fait passer une vraie sensibilité à la nature dans ses textes.

2. Welcomeslp. SLP pour San Luis Potosi. Si vous avez des envies d’escapades au Mexique, même si c’est seulement depuis votre cuisine, vous trouverez là votre bonheur. Joli blog d’une expat au pays des sombreros. En plus, c’est ma copine et elle n’en est pas à son coup d’essai niveau bloging.

3. Pescalune pour son blog de photo. Elles sont tout simplement sublimes. Envie d’une petite pause nature, d’une bulle d’esthétisme, d’un pétale délicat ou de l’envol d’un passereau ? C’est par là. Et en plus on connaît aussi Pescalune pour sa boutique, la Cabane aux Arômes où l’on trouve tout ce qu’il faut en direct de petits producteurs triés sur le volet.

4. Jardin4D pour ses conseils sur le jardin. Et en plus, jusqu’ici ma sélection manquait un peu d’auteurs masculins. Là aussi, un sens de l’esthétisme, des photos captivantes… A suivre attentivement si vous ne voulez louper aucun article et glaner quelques bonnes infos pour votre jardin.

5. Ecolau DECO, info, bio pour son fil facebook sur l’upcycling et le recyclage. Des idées en pagaille, de l’inspiration, mais… pas de blog. Oups. Tant pis je la nomine quand même parce que j’adore. A elle la lourde tâche de trouver le moyen de me répondre !

6. Alsagarden pour son concept de jardin ethnobotanique. C’est une mine d’informations sur les plantes rares et insolites, leurs usages, leurs petites histoires secrètes. On sent le jardinier passionné qui est derrière cette pépite/ pépinière.

7. Les aventurières pour ceux qui ont des envies de reconversion. Plutôt destiné à « celles » d’ailleurs. J’aime beaucoup son style piquant. Elle sait secouer les puces de son lectorat et nous exhorte à sortir de notre zone de confort. Attention ça décoiffe.

8. Actubio parce que c’est un blog tip top qui ne demande qu’à décoller. Ce que son nom n’indique pas, c’est qu’il traite d’aromathérapie, de phytothérapie. Très éclectique, il y a forcément un article pour vous dans ses actus. => Voici ses réponses: http://actubio.com/ma-nomination-au-liebster-award/

9. Bien être au naturel. Des articles très fouillés, toujours bien documentés, super bien écrits. J’adore : on y parle aussi bien de musique que de préparation au soleil en passant par les petits bobos. Toujours très inspiré.

10. Essence d’Adama. Un des premiers blogs que j’ai découvert en me lançant dans l’aventure de Louzou Traveller. C’est d’ailleurs le premier sur lequel j’ai osé laissé un commentaire tellement je trouve les articles passionnants, à mi chemin entre médecine traditionnelle, spiritualité, art (allez voir ses mandalas en passant), développement personnel et cuisine.

11. Sea, Soap and Sun car c’est ma dernière découverte en matière de blog, qu’elle fait des choses fabuleuses avec les ingrédients naturels, qu’elle habite aussi en Martinique et que c’est une excellente occasion de prendre contact.

Et les 11 questions que je leur pose

 

  1. Pourquoi as-tu créé un blog ?/ pourquoi écris-tu ?
  2. En plus du blog, tu as une autre passion, c’est…
  3. Quelle est la plante qui compte/ a le plus compté pour toi ? (et pourquoi)
  4. Comment décrirais-tu ton rapport à la nature ?
  5. Le plus beau paysage que tu aies jamais vu ? (et pourquoi?)
  6. Demain, tu gagnes au loto : tu peux t’acheter ce que tu veux. C’est…
  7. As-tu déjà été influencé par un auteur/ un personnage/ un ouvrage/ une rencontre ? (lequel? Comment ?)
  8. Un aliment dont tu ne pourrais pas te passer ?
  9. Un souvenir olfactif à partager ? Une odeur qui a de l’importance, qui fait écho ?
  10. Quelle question aurais-tu aimé que je pose ? (et bien sûr il faut donner la réponse qui va avec)
  11. Une phrase, une citation, un joli mot pour conclure et qui te représente ou évoque ton état d’esprit ?

J’ai hâte d’en savoir un peu plus! A bientôt, Cécile de Louzou Traveller.

 

Edit du 3 juin 2015

J’ai été nominée une nouvelle fois! Cette fois-ci par le blog Le Cosmétorium

Voici donc mes réponses aux questions de Orianne que je remercie pour cette nouvelle nomination.

1. Un repas?

Toujours les crêpes 🙂

2. Un animal?

Comme un oiseau, mais pas en cage

3. Un voyage?

L’Inde

4. Un souvenir?

Le clair de lune évoqué plus haut

5. Une rencontre?

Un homme, un déclic, un changement de vie, de boulot, de lieu…

6. Un sourire?

Spontané, celui qui arrive sans crier gare

7. Une phrase?

“You can’t connect the dots looking forward; you can only connect them looking backwards. So you have to trust that the dots will somehow connect in your future. » Steve Jobs

8. Une chanson?

Non, plutôt de la musique

9. Un rêve?

Atteindre mon idéal de vie

10. Un idéal de vie?

Vivre de ma passion pour les plantes sous le soleil et en toute liberté.

11. Le bonheur?

Quand le monde entier semble comploter pour que l’idéal de vie se rapproche 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cet article vous a plu? Envie d'aller plus loin et d'en apprendre davantage sur les plantes et leurs merveilleux usages? Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon livret "5 mauvaises herbes qui vous veulent du bien" pour apprendre à reconnaître et utiliser des plantes très courantes en Europe de l'Ouest.

10 comments

  • Quel plaisir de te découvrir ! je t’imaginais un peu comme cela, libre et voyageuse. En plus cela fait plaisir de rencontrer d’autre personne qui adhère aux mêmes ideaux la pichenette du tour du monde je me l’a donnerais lorsque j’aurais fini mon apprentissage de mon métier et après hop, un saut et l’aventure !
    Ta vision du monde, simplement belle, recherchant l’essentiel, est une beauté en elle même et une magnifique quête ! Si l’on pouvait l’envoyer au monde entier ce serait super ! Un appel à la douceur et à l’instant présent.
    En lisant tes lignes je voyage toujours dans un monde doux et tranquille, alors merci de tes réponses et de ton travail 🙂
    PS : en tant que bretonne je te soutiens dans ta lutte pour les crêpes en tant que plats favoris ! Vive les boutoucouet et les cranpoues !
    • Merci Orianne pour cette jolie réponse et… quel plaisir de me savoir soutenue sur mes choix culinaires 😉 On en apprend des choses, j’ignorais que tu étais bretonne!
  • Merci Cécile pour cette attention, mais, sur 2015, le temps consacré à la sphère virtuelle est pour moi réduit au minimum = un contexte qui ne me permet pas de répondre sereinement, actuellement !
    JARDIN4D sera sensiblement différent en 2016, il deviendra un reflet plus fidèle de son créateur : à suivre…
    Je garde précieusement tes questions, en te remerciant de dévoiler un peu la personne qui fait vivre ce blog : au plaisir de tes partages, amicalement, RV
    • Merci pour cette réponse Hervé! Vivement 2016 alors. Et… il n’y a pas de date limite pour répondre 😉 alors si l’envie venait, n’hésites pas, j’aimerais vraiment en savoir plus. En attendant bon courage avec ce contexte contraignant. A bientôt
  • Et la première à dégainer est… Elise du blog Actubio. Je mets donc à jour l’article avec le lien vers ses réponses. Vous pourriez faire une belle rencontre entre les lignes de ses articles 😉
  • Merci pour vos trois commentaires Séverine, Patricia et Clémentine. L’exercice n’est jamais facile, certains préfèrent l’esquiver, d’ailleurs, alors vos bons mots me font du bien. On n’est jamais bien à l’aise de parler de soit. J’avoue que ma motivation à le faire, je l’ai trouvé dans deux sources: la première, mes chers lecteurs qui ont peut-être envie d’en apprendre plus. En tout cas, moi c’est mon cas quand je vais lire quelqu’un, j’aime bien savoir qui parle, l’anonymat étant à la fois une vraie plaie sur le web et une facilité à laquelle je me refuse.

    La deuxième source de courage, ça a été le fait de mettre en avant 11 blogs que j’apprécie et de les faire découvrir. Je n’ai jamais pris le temps de le leur dire, donc comme ça je fais d’une pierre deux coups!

    Pour répondre à la question de Patricia, j’ai 30 ans tout rond pour encore quelques mois.

    Pour répondre à Clémentine, ne t’inquiètes pas, c’est plus un clin d’œil, une petite taquinerie puisque tu m’as nominée. Réponds seulement si tu as le temps, aux questions qui te plaisent, sur ton blog ou même ici en commentaire, pour être moins formel si tu préfères, mais évidemment ça n’aurait pas de sens de relancer une nouvelle boucle de nomination!

    • Merci Cécile pour ta réponse ! j’ai une fille de 28 ans et c’est environ l’âge que je te donnais .
  • Je suis bien contente de te lire et te remercie d’avoir participé. Je décèle quelques points communs et me retrouve quand tu mentionnes passer beaucoup de temps à observer quelque animal ou plante dans la nature. Quel plaisir !
    Je te ressens comme quelqu’un de libre (enfin, autant qu’on peut l’être), libre de tes choix mais aussi libre d’entraves qu’on se met souvent tout seul, et j’aime ça !
    Chanceuse et confiante, j’ai presque envie d’unir ces deux termes, peut-on avoir de la chance quand on y croit pas ? (et pourtant parfois le cours de la vie écrase cette confiance)
    Je te rejoins complètement sur ce qui devrait être la finalité des réseaux sociaux , la vraie rencontre. Et cela éviterait toutes les dérives dues à l’anonymat (agressivité, faux semblant…)
    Très joli lever de lune auvergnat, une image apaisante.
    Et puis, ta publication m’a permis de découvrir d’autres blogs/sites qui, pour certains, je consulterais. Le partage de la culture est sans doute le meilleur moyen d’ouvrir les gens, pas si fréquent !
    Je pourrais continuer encore, mais je finirai juste par te remercier encore pour t’être ainsi dévoilée.
    (Très gentil de m’avoir nominée pour ce nouvel Liebster Award et ses nouvelles règles, mais je ne suis pas sûre d’avoir le temps, enfin pas immédiatement).
    Belle journée avec ton colibri.
  • J’aime votre personnalité ! ne changez rien , continuez , vous avez déjà compris tant de choses !
    Petite question bonus …
    Quel âge avez-vous ? 😉
  • Sympa d’en découvrir plus sur toi et ton parcours.
    Bon continuation pour ton blog que j’aime lire non seulement parce que j’aime ta façon d’écrire sincère et naturelle mais aussi parce qu’il me fait découvrir des plantes que je ne connais pas.
    A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *