Le ricin, une plante terroriste ? (Ricinus communis)

ricinus-communis-ricin

Si je vous disais que pas plus tard qu’en 2013, le FBI a arrêté un individu soupçonné d’être l’auteur de lettres empoisonnées à la ricine à destination de la Maison Blanche. Et si je rajoutais que la ricine peut être obtenue à partir du Ricin, qui pousse partout ici et le plus naturellement du monde ?

Il ne faudrait qu’un pas, franchi bien rapidement, pour se dire que cette plante devrait être classée comme terroriste !

La ricine, l’arme du terrorisme biologique

Et ce n’est évidemment pas la première fois dans l’histoire qu’elle était employée à des fins meurtrières. Le célèbre parapluie bulgare, utilisé par les services secrets soviétiques– un gadget digne d’un film de James Bond!- avait déjà été employé en 1978 à Londres pour assassiner un journaliste gênant, grâce à un astucieux système d’injection de ce poison qu’est la ricine.

Mais ce n’est pas sous cette forme qu’elle inquiétait alors les inspecteurs du célèbre service secret américain : sous forme de poudre, dans le courrier, elle intimide bien autant sinon plus que le célèbre anthrax, la poudre noire qui a fait la une des journaux après les attentats du 11 septembre. Car l’inhalation est extrêmement toxique, encore davantage qu’une absorption par voie digestive. Au-delà d’une dose de 0,3 à 1mg (seulement!), les effets sont irréversibles et la personne intoxiquée décède dans les trois à cinq jours.

On pourrait croire que l’obtention de la ricine à partir du ricin nécessite des techniques élaborées, une rare dextérité, un savoir hors norme, mais non. Rien n’est plus simple. A la portée du premier psychopathe venu. Car la ricine est une protéine naturellement contenue dans les graines de ricin.

graine-ricin

A gauche, la graine entière avec son enveloppe marron, à droite débarrassée de son enveloppe

L’huile de ricin, une huile précieuse pour la cosmétique

L’huile de ricin, aussi appelée huile de carapate ici en Martinique (ou « castor oil » en anglais), est une huile végétale fabuleuse. Eh oui, rien n’est jamais bon ou mauvais dans la nature ! Cette huile est obtenue par pression à froid des graines décortiquées (on enlève la petite pellicule marron marbrée) ou à chaud pour certaines méthodes traditionnelles. Ah oui, au fait, petite précision avant d’aller plus loin : à moins que vous ne la fassiez vous-même, celle du commerce est purifiée, pour plus de sécurité, et elle ne contient plus de ricine, alors, pas de panique !

Cette huile végétale riche en oméga 6 a la réputation de favoriser la pousse des cheveux et de les nourrir, notamment les cheveux africains et métissés. Elle a le même effet fortifiant sur les ongles ! A noter, l’acide ricinoléique contenu dans l’huile de ricin est antibactérien et antifongiques. Cette huile végétale va donc être active contre certaines dermatoses comme l’acné, les mycoses. Elle est également réputée efficace contre les tâches brunes.

Mais elle est aussi exceptionnelle pour protéger du soleil. Les graines écrasées avec un peu de roucou (lui aussi réputé protéger du soleil) ferait une excellente huile solaire, 100% locale et naturelle ! Petite recette qui m’a été donnée par un agriculteur. Et confirmée par mes recherches sur le web : l’huile de ricin a un SPF de 6. C’est un peu moins que l’huile de coco qui est à 8, mais ce n’est pas si mal ! On ne dira jamais assez à quel point le savoir populaire est précieux.

fleurs-palma-christi

Les inflorescences peuvent atteindre 50cm de haut!

Autres utilisations de l’huile de ricin

Elle est utilisée dans la fabrication de fibres et de résines synthétiques, d’enduits à séchage rapide dans l’industrie textile. Gardant sa viscosité à haute et basse température, c’est un excellent lubrifiant pour… les moteurs d’avion ! Dans la même veine, on l’emploie aussi comme liquide pour freins hydrauliques car elle n’attaque pas le caoutchouc.

Le ricin, une plante médicinale utilisée depuis bien longtemps

Les usages médicinaux de cette plante sont anciens (le papyrus d’Ebers y fait allusion, 4000 ans av JC!), et fait assez extraordinaire, se sont transmis jusqu’à nos jours sans changer énormément. Et même, les usages ancestraux ont pu être validés par la recherche. Certaines plantes traversent ainsi les siècles, les époques sans encombre !

Au vu des éléments mentionnés dans le premier paragraphe et de la toxicité de la ricine, on se doute que l’usage par voie interne doit être particulièrement prudent. Certains auteurs rappellent l’importance d’apprendre aux enfants à ne pas mastiquer les graines, car 3 ou 4 seulement peuvent les tuer !

Même si la voie digestive n’est pas la plus toxique, il faut tout de même savoir que l’huile de ricin est un puissant purgatif, qui a longtemps été utilisé contre la constipation. Les huiles du commerce sont purifiées (pas de ricine) et sont donc à privilégier pour un usage interne. Néanmoins, la prudence reste de mise, car une utilisation prolongée peut provoquer des lésions intestinales. C’est une technique qui est agressive pour la muqueuse intestinale et qui entraîne la perte d’oligo-éléments. Point trop n’en faut.

fruit-huile-carapate

Les graines sont contenues par trois dans des capsules épineuses déhiscentes

En usage externe, c’est une autre histoire ! En plus de son usage cosmétique évoqué plus haut, elle est reconnue efficace pour soigner les plaies, pour soulager les rhumatismes, en cas de blesse ou encore pour soulager les contusions. Elle est utilisée pour masser les sportifs afin de soulager après l’effort. Elle peut être appliquée en cataplasme ou sur des compresses au niveau des zones douloureuses, y compris les maux de tête si on en croit l’usage traditionnel.

Toujours en usage traditionnel, mais cette fois pas relayé par la science, on peut trouver des témoignages sur l’utilisation de l’huile de maskreti (encore un autre nom donné) en frictions sur le corps des enfants qui souffrent de toux, de bronchite ou d’état grippal.

La feuille n’est pas en reste. Elle a aussi été utilisée pour des applications médicinales. En fait, les mêmes usages que pour l’huile, par voie externe, en cataplasmes ! Au Rwanda, la feuille est réputée efficace contre les amibes.

feuille-ricinus-communis

Le ricin, plante magique ?

En espagnol, le ricin porte un nom que je n’ai pas encore évoqué dans cet article, celui de Palma Christi, littéralement main du Christ en raison de la forme de sa feuille, qui est palmatilobée. En fait, elle a 5 à 7 lobes, alors pour une main, 5, oui, mais quand il y a 7 lobes, ça devient louche (ah ah). Mais ce n’est visiblement pas pour cette raison qu’elle véhicule un caractère magique.

Aux Antilles, son utilisation comme purgatif est considéré par Emmanuel Nossin comme un rite propitiatoire de purification. Les enfants devaient donc se soumettre, avant la rentrée scolaire, à cette obligation d’avaler cette huile de ricin qui avait pour but de les « laver » des souillures avalées dans le dos des adultes pendant toutes les vacances.

Ouvrages utilisés et ressources intéressantes :
Les plantes magiques VOL.2 de Emmanuel Nosssin


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cet article vous a plu? Envie d'aller plus loin et d'en apprendre davantage sur les plantes et leurs merveilleux usages? Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon livret "5 mauvaises herbes qui vous veulent du bien" pour apprendre à reconnaître et utiliser des plantes très courantes en Europe de l'Ouest.

Recherches utilisées pour trouver cet article:ricin plante médicinale, anything, secret magique du ricin, Maskreti pour planning, leonotis nepetifolia medicinal use, graine de ricinus comment toucher, google ricinplante, le ricin et plante médicinales, ricine magie noire, ricin sous forme de poudre

8 comments

  • Bonjour, je viens de trouver cela, vrai ou pas je ne sais pas ?

    « Le pressage à chaud, permet d’obtenir une huile de ricin bio. Cette méthode permet, en effet, d’éliminer toute la toxicité de la plante, dont la ricine toxique. »

    • Bonjour Sebastien, je ne sais pas du tout! Il faudrait regarder si la ricine est effectivement sensible à la chaleur. J’ignore par quel procédé industriel la ricine est éliminée. Si c’est par la chaleur c’est en effet à la portée de tout le monde 🙂
  • Merci Cécile pour cet article, j’utilise énormément cette plante dans ma famille. 🙂
  • Bonjour,
    Je suis très heureux d´avoir eu connaissance de ce site. Merci pour la montagne d´info très intéressante. c´est en faisant des recherches sur une ortie tropicale que je suis arrivé sur ce site.
    J´utilise sans modération l´ huile de ricin, elle a un coup à l´achat, c´est pour cette raison que j´aimerais la faire.
    J´aimerais connaitre la technique pour retirer rapidement l´écorce de la graine qui est assez dure et comment purifier l´huile, je n´rien trouvé sur le sujet sur internet.
    merci d´avance.
    cordialement
    alain
    • Merci Alain 🙂 Bah en fait j’adorerai savoir faire moi aussi, mais je n’ai pas encore trouvé… si vous trouvez quelque chose je vous serai très reconnaissante de le partager, j’ai récolté des graines, mais je me trouve un peu bête à pas savoir qu’en faire! Il faudrait que je pense à demander au marché
  • bonjour Cécile

    quelle différence entre le ricin et le carapate de guadeloupe ?

  • Bonjour,
    Je suis très heureux d´avoir eu connaissance de ce site. Merci pour la montagne d´info très intéressante. c´est en faisant des recherches sur une ortie tropicale que je suis arrivé sur ce site.
    J´utilise sans modération l´ huile de ricin, elle a un coup à l´achat, c´est pour cette raison que j´aimerais la faire.
    J´aimerais connaitre la technique pour retirer rapidement l´écorce de la graine qui est assez dure et comment purifier l´huile, je n´rien trouvé sur le sujet sur internet.
    merci d´avance.
    cordialement
    alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *