Consommer local et de saison, oui, et avec le calendrier c’est plus facile

marche2

Des calendriers à scotcher sur le frigo pour se rappeler de quand arrivent-enfin- les fraises, ça ça existe. Mais pour les mangues, les corossols, l’igname ou le giraumon ? Ben oui, on n’habite pas tous en métropoles. Vous trouverez ici le calendrier des fruits et légumes de Martinique.

Les fruits et légumes sont aussi des plantes et ont également des propriétés médicinales, plus ou moins prononcées. Par exemple, le chou a des qualités médicinales multiples tombées dans l’oubli, les fruits rouges sont souvent bons pour les problèmes de circulation, le carotène de la carotte est réputé pour faciliter l’exposition au soleil… Ainsi, l’alimentation comme le disait Hippocrate, est bien notre première médecine. On le comprend quand on voit les teneurs en vitamines de certains fruits et légumes. Chacun contient des choses essentielles que ne renferme pas forcément son voisin, d’où la nécessité d’une alimentation variée… et de qualité, car selon la manière dont les plantes sont « traitées » (poussées à l’engrais, traitées chimiquement, voyage et transports…), elles peuvent perdre une partie de leurs vertus. La consommation locale et de saison est donc le premier réflexe à avoir.

Consommer local, pour quoi faire ?

 

  • pour faire vivre l’économie locale et donc éviter que des emplois soient délocalisés
  • pour entretenir les liens avec les producteurs locaux, pouvoir poser des questions directement et valoriser leur travail
  • pour limiter les pollutions par le transport de marchandises depuis d’autres pays (la distance moyenne parcourue par un produit alimentaire entre son lieu de production et l’assiette du consommateur se situe, en moyenne en 2010, entre 2400 et 4800 km !)
  • pour conserver des terres agricoles, nourricières, près de chez soit (en 50 ans, la surface agricole a diminué de 20%, en cause notamment, l’urbanisation galopante. Et la disparition de ce foncier pose la question de l’indépendance alimentaire à un moment où la bataille pour les sols fait rage, notamment en Afrique où la Chine s’empare des terres qui lui seront nécessaires pour nourrir sa population croissante dans un futur proche)

Consommer de saison, ça rime à quoi ?

Ça rime avec les cycles naturels des fruits et légumes, et c’est une belle musique.

Et c’est en lien avec le consommer local, en fait l’un ne va pas sans l’autre, quand on y pense. Pour vous aider, deux calendriers que j’aime beaucoup à télécharger:

  • celui de la Fondation Nicolas Hulot pour les fruits et légumes de saison en France métropolitaine: calendrier-saison-FNH-France
  • celui des fruits et légumes de Martinique réalisé récemment par le PARM (pôle agroalimentaire région Martinique) :calendrier-saisonnalité-972

 

Donc, consommer local et de saison ! Et pour le bio ?

Chacun fait comme il veut ! Et à partir du moment où vous connaissez votre producteur, vous êtes libre de vous intéresser à son métier et d’échanger sur sa façon de cultiver, le choix des semences (variétés locales ?). Parfois, c’est bio, encore plus bio que bio, mais pas certifié, car cette certification a un coût.

 

Pensez aux AMAP !

Les AMAP sont des Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne. En général, elles sont issues de la rencontre d’un groupe de consommateurs et d’un producteur prêts à entrer dans la démarche. Le producteur s’engage à fournir des paniers de fruits, de légumes, de fromages et/ou de viande toutes les semaines. Le consommateur s’engage à payer par avance une saison et à venir chercher son panier chaque semaine. C’est un circuit court.

Avez-vous une AMAP près de chez vous ? Vérifiez ici : http://www.reseau-amap.org/recherche-amap.php

______________________________________

Sources :

Fondation Nicolas Hulot et PARM Martinique pour les deux calendriers

Pour les chiffres de perte de surfaces agricoles : http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20111221trib000672707/chaque-seconde-26m-de-terres-agricoles-disparaissent-en-france.html
pour les chiffres de distance entre la production et l’assiette : http://www.jemangelocal.fr/locavore.asp

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cet article vous a plu? Envie d'aller plus loin et d'en apprendre davantage sur les plantes et leurs merveilleux usages? Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon livret "5 mauvaises herbes qui vous veulent du bien" pour apprendre à reconnaître et utiliser des plantes très courantes en Europe de l'Ouest.

Recherches utilisées pour trouver cet article:saison des fruits en martinique, légumes de saison martinique, saison fruit martinique, saison avocat martinique, fruits martinique saison, saison fruits et légumes martinique, saison des mangues martinique, saison des avocats en martinique, calendrier des fruits et légumes en martinique, parm asso fr

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *