Clou de girofle contre mal de dent : 5 preuves irréfutables de son efficacité

clou-girofle4

Oui, ça marche ! A condition que ce soit bien un mal de dent, évidemment, et de l’utiliser de la bonne manière. Je dis ça, parce que j’ai récemment eu un échange avec un collègue qui a mis en doute l’efficacité de mon petit remède miracle. Du coup, j’ai fouiné un peu et je vous ai dégotté 5 preuves irréfutables que le clou de girofle, pour les problèmes de dents, oui ça marche !

Je parle de ça aujourd’hui parce que en discutant de ça avec un collègue, il m’a répondu « pour moi, ça a jamais marché, ma mère voulait absolument que j’en prenne à chaque fois, alors que ça marche pas ». Quoi ?!!! Pas possible. Forcément, j’ai creusé, parce que moi, le clou de girofle m’a sauvé la mise plus d’une fois niveau dentition. Alors d’abord, le clou de girofle est reconnu depuis longtemps en médecine traditionnelle (dans pleins de pays), ensuite ses propriétés ont été mises en évidence scientifiquement et son principe actif est utilisé dans des préparations pharmaceutiques. Enfin, mon collègue et moi on ne l’utilise pas de la même manière ce qui explique peut-être la différence de résultat…

Voici donc 5 preuves irréfutables que le clou de girofle, ça marche :

Ca marche sur moi (si ça c’est pas irréfutable)

ou comment bien utiliser son clou de girofle en 1 leçon

Pour en revenir à mon clou de girofle, qui dans mon cas a une efficacité prouvée par moi-même de 100% (statistique officielle réalisée sur un panel de 1 personne), je ne saurais que conseiller à tout le monde d’en avoir 4 ou 5 en dépannage dans son sac.

En fait, visiblement, avec mon collègue on a une différence d’utilisation. Lui le met dans la bouche et le cale à côté de la dent. Moi, je le croque au niveau de la dent qui fait mal, dessus, et niak, je mord. Alors c’est vrai, ça fait mal sur le coup. Mais rapidement l’huile essentielle contenue dans le clou de girofle fait son effet et calme la douleur. Je renouvelle jusqu’à ce que mon clou de girofle soit en bouillie, puis je recrache le tout, au bout d’une demi heure. En fait, je préfère recracher parce que ce n’est pas conseillé d’absorber des doses importantes de clou de girofle.

Les indiens en consomme comme ça, des petits morceaux, notamment pour avoir bonne haleine. Une dame que j’avais rencontrée dans le train entre New Dehli et Varanasi m’en avait donné, car je regardais avec curiosité ce qu’elle grignotait : des graines de cardamome, qu’elle épluchait consciencieusement et des clous de girofle ! Voilà une habitude plutôt saine et préventive qu’on devrait adopter ! A l’époque, elle m’avait mis en garde contre le clou de girofle : en croquer juste un petit morceau, pas plus. D’ailleurs Longuefosse (Plantes Medicinales Caribéennes Tome 1) recommande une dose maximale par jour de 3g pour un adulte et 0,5g pour un enfant.

Les scientifiques sont d’accord (tous, et ça c’était pas gagné)

Le clou de girofle est reconnu comme un anti-septique bactéricide (= désinfectant qui tue les bactéries) antiviral, parasiticide, antifongique, analgésique et anesthésique local puissant. Rien que ça ! En plus, ces propriétés ont été reconnues- et prouvées- par la science. Longuefosse cite plusieurs études dans ce sens :

Ross, 1980- Pinkas et Bézanger-Beauquesne, 1986- Nes et al., 1984- Takechi, 1981 (activité antivirale contre le virus de l’herpès!)- De Sousa, 1991- Shiraki et al.,1998.

Cette action s’explique par la teneur importante en huile essentielle (15 à 20%) du clou de girofle. Celle-ci contient essentiellement de l’eugénol, un phénol qui est responsable de toutes ces propriétés.

Les dentistes eux-mêmes l’utilisent

Eh eh, vous avez en mémoire l’odeur caractéristique des soins dentaires ? Mais si, celle qui vous revient dans le nez à chaque fois que vous pensez « cabinet dentiste ». Eh bien, cette odeur, c’est celle de l’eugénol contenu dans le clou de girofle. En effet, son efficacité étant bien reconnue, l’eugénol entre dans de nombreuses préparations utiles en odontologie (la spécialité des dents). Par exemple, mélangé à l’oxyde de zinc, il donne l’eugénate, un ciment provisoire qui est utilisé comme pansement cicatrisant pour les cavités de carie avant l’obturation définitive. Et le même mélange en plus liquide sert pour traiter les alvéolites.

Les médecines traditionnelles concordent (les astres devaient être alignés je suppose)

La médecine traditionnelle chinoise prescrivait (et prescrit toujours) le clou de girofle pour traiter le mal de dent. De même en médecine ayurvédique l’huile essentielle de clou de girofle est préconisée en cas de douleur dentaire, même si l’Ayurvéda n’identifie pas de déséquilibre énergétique qui serait à l’origine de ce type de douleurs. Ses propriétés anesthésiques sont reconnues également par les K’iché du Guatemala, mais pour calmer les douleurs de l’accouchement. Tandis qu’en Martinique, on l’utilise contre les rhumatismes.

Et mémé vous l’a dit (qu’est-ce qui vous faut comme preuve supplémentaire?)

Et l’avis de mémé alors, ça compte pour du beurre ?

Donc pour le coup, tout le monde est d’accord, mémé a raison autant que les dentistes. L’industrie pharmaceutique confirme, les scientifiques approuvent et les médecines traditionnelles acquiescent (en mode, on vous l’avait bien dit depuis 3 000 ans!) : le clou de girofle est l’ami de vos quenottes en cas d’urgence ! CQFD

Le clou de girofle, oui, mais…

Évidemment, le clou de girofle, c’est en attendant le rendez-vous chez le dentiste, car si une dent vous fait mal, à part si c’est une poussée de dents de sagesse (le clou de girofle soulage bien dans ce cas là), une douleur doit vous alerter ! Parfois les nombreuses propriétés du clou de girofle, en plus de soulager, peuvent soigner comme dans le cas de la carie où son activité antibactérienne peut être redoutable, à condition que le mal ne soit pas trop profond.

Le préventif est encore le meilleur moyen de ne pas en arriver là: une bonne hygiène dentaire, avec brossage deux fois par jour et éviter l’excès de sucre.

Mais depuis quelques temps, la médecine allopathique alerte sur les maux de dents. Elle y voit en réalité la révélation de déséquilibres internes, de souffrances plutôt d’ordre émotionnelles. Des solutions sont donc peut-être à chercher de ce côté-là également, même si cette approche ne fait pas l’unanimité aujourd’hui.  Par exemple, pour Estelle Vereeck, docteur en chirurgie dentaire et auteur de « Dent qui pousse, dent qui parle. De l’enfant à l’adulte, les dents révèlent les bases de la personnalité« : « Une carie pourrait ainsi révéler une carence affective remontant à l’enfance, un déchaussement, un sentiment d’impuissance ou de peur et un abcès à une dent, un refoulement de nos émotions qui trouverait par ce biais un moyen de « sortir » ».

Une approche différente, mais peut-être pas si loin de la vérité si on réfléchit au timing avec lequel surgissent nos maux de dents, non?

 

Comme c’est déjà pas mal long comme article. Je vais vous détailler les utilisations du clou de girofle (et aussi ses autres propriétés, y a pas que le mal de dent dans la vie) dans un autre article (cliquer ici) où il y aura quelques recettes et une mise en garde (ça devient une habitude) sur son huile essentielle, quand même très agressive pour la peau et donc encore plus pour les muqueuses comme l’intérieur de la bouche. Attention, danger!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cet article vous a plu? Envie d'aller plus loin et d'en apprendre davantage sur les plantes et leurs merveilleux usages? Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon livret "5 mauvaises herbes qui vous veulent du bien" pour apprendre à reconnaître et utiliser des plantes très courantes en Europe de l'Ouest.

Recherches utilisées pour trouver cet article:clou de girofle dent, clou de girofle dent de sagesse, clou de girofle dents de sagesse, huile essentielle clou de girofle dent de sagesse, clous de girofle dents de sagesse, clou de girofle et dent de sagesse, huile essentielle clou de girofle dent, dent de sagesse clou de girofle, ou acheter clou de girofle, huile essentielle clou de girofle douleur dentaire

4 comments

  • G. Pitropakis.
    Je voyagais pour mon boulot aux Philippines quand j’ai eu cette rage de dents. Saleté de molaire… J’ai lu sur le net l’histoire du clou de girofle. Mes anti douleurs n’ayant rien donné et devant faire une présentation le jour suivant, je suis descendu à la cuisine de l’hotel pour demander quelques clous…

    Ils n’en utilisaient pas dans leur forme de clous mais en avaient en poudre.
    Un peu déçu mais sans trop d’espoir de toute manière, je suis remonté dans ma chambre, mouillé mon doigt afin de faire adhérer un peu de poudre, en ai déposé sur la gencive autour de la dent, et là…. miracle. Au bout de quelques minutes, incrédule, je ne ressentais plus la douleur. J’ai mis cela sur le dos du hasard. La douleur est revenue quelques heures plus tard mais j’ai renouvelé le traitement avec chaque fois le même résultat prodigieux…

    Je me demande si la poudre n’est pas plus efficace encore que les clous parce que l’épice peut transférer mieux ses principes actifs. c’est aussi très facile à appliquer (gencive) sans devoir mâchouiller le clou…

    • Merci beaucoup! C’est extra comme retour d’expérience, d’autant que mâcher les clous peut s’avérer douloureux… J’espère que ce retour d’expérience pourra être utile aux lecteurs de passage et notamment aux plus sceptiques qui doivent se trouver dans les situations les plus délicates pour tester 😉
  • Je n’aurais pas imaginé que les clous de girofles peuvent être utilisés pour soulager les maux de dents, comme l’article l’explique. Je n’ai jamais acheté les clous de girofles, mais je vais peut-être le faire après de lire cet article. Je ne supporte pas bien les maux de dents, alors je suis toujours content de trouver une nouvelle méthode pour les soulager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *