L’arbre aux grandes oreilles (d’éléphants) -Enterolobium cyclocarpum

guanacaste-arbre-oreille

Un arbre à oreilles. Vous pensiez avoir tout vu ? Et pourtant, cet arbre qui écoute existe bel et bien, j’ai fini par le trouver après une petite enquête digne d’Hercule Poirot. Si, si, vraiment, du suspense, du rebondissement et une découverte éblouissante au cœur de la commune de Schoelcher. C’est peut-être parce que ce nom est imprononçable qu’ici les arbres tendent l’oreille ?!

Vendredi 22 mai 7:02 : une oreille tombée du ciel

Une oreille a atterrit sur mon bureau. Oui, il m’arrive souvent des trucs bizarre. Personne ne sait ce que c’est. C’est gros, marron, ça fait du bruit quand on l’agite et ça pue le dessous de bras après une journée de travail sous le soleil.

J’essaye d’en savoir plus : Ou ? Quand? Qui ? Et surtout : Quoi ?

Un ami d’un ami l’a trouvée. Sur un parking de magasin de pneu : mais si là tu sais, dans le virage. (Non, je sais pas, en général je remarque bien les restos, les magasins de glace et tout ce qui a rapport avec mon estomac -le magasin de pneu ne rentre dans aucune catégorie).

???????????????????

Voilà l'oreille de la discorde. Taille d'une de main

Voilà l’oreille de la discorde. Taille d’une de main

Vendredi 22 mai 14:10 : google-help

Heureusement google est là. Je tape « gousse marron spirale ». Rien qui ressemble. Mais beaucoup de photos de gâteaux.

Je retape la même chose. Plusieurs fois…. avec le même résultat. Il est temps de changer de stratégie.

Vendredi 22 mai 14:32 : communication

Après avoir retourné la chose dans tous les sens, au sens propre du terme, l’avoir reniflé plusieurs fois, et feuilleté tous mes livres de plantes exotiques à la recherche d’une photo qui ressemblerait vaguement, je me décide à lui poser la question et à entrer directement en communication avec la gousse : mais qui es-tu ?

Et là, surprise, j’ai une réponse. « une oreille d’éléphant ». Ben oui, en fait finalement c’est à ça que ça ressemble, c’est le premier nom qui me vient à l’esprit. Je me sens un peu bête mais bon, personne ne me regarde alors je tape « arbre + oreille éléphant » sur internet. Je vous entend d’ici barrir de rire…

Vendredi 22 mai 15 :05 : révélation

Ça existe !!!! Bon, ne nous emballons pas, sur google, tout existe. Mais si, images à l’appui, on dirait bien que j’ai mon arbre : Enterolobium cyclocarpum ou arbre à oreilles d’éléphant. Encore dénommé Guanacaste, ou alors Caro caro, ou oreille caffre, ou oreille mulâtre… J’ai l’embarras du choix.

 

enterolobium-cyclocarpum-graines

Vendredi 22 mai 15h20 : dissection

Apparemment, ça contient des graines à collier. Hé hé. Nous y voilà. Encore. Je vous ai prévenu, c’est mon idée fixe en ce moment. Donc, pour être sûre de mon identification, pas le choix, il faut opérer l’oreille. Elle n’a pas souffert, c’est promis. Par contre moi oui : ça colle. Et ça contient effectivement les jolies graines marron cerclées de rouge que j’ai vues en photo.

 

 

Vendredi 22 mai 15 :53 : expédition

Pour en avoir le cœur net, une seule solution, trouver l’arbre. Direction le parking indiqué. De toute façon, je veux une photo pour illustrer mon article. Un arbre avec des oreilles, ça mérite assurément un article !

Bon, c’est l’échec. Pas d’arbre, pas de gousses. Rien. Je fais trois fois le tour. Chou blanc. Décidément, moi et les pneus, ça fait deux. Snif.

Vendredi 29 mai 14:37: je n’abandonne jamais

Une semaine plus tard, c’est le grand départ. Je me sens comme un scientifique sur le point de s’enfoncer en pleine forêt amazonienne à la recherche d’une espèce endémique. Armée de quelques indices supplémentaires, je retente ma chance.

Et c’est gagné !!! Je l’ai trouvé. Quelques gousses éventrées, écrasées par les voitures jonchent le chemin. Je lève la tête, et là je le vois, il est immense. Et ses petites feuilles délicates, semblables à celles du flamboyant, dansent avec ces dizaines d’oreilles suspendues aux branches. Elles se balancent au gré du vent, suivent un tempo bien à elle, une musique, qui passe tout là haut dans les branches et reste inaudible pour ceux qui sont si petit campés sur la terre ferme. Et mon regard essaye d’embrasser son immense houppier, quand je me rend compte qu’il y en a plusieurs. Un, deux, trois Guanacaste sont là à écouter, depuis combien d’années ? Longtemps, répondent les dizaines de mètres de haut…

arbre-oreilles-elephants

Tous les points noirs sont des gousses, des oreilles

Mais le Guanacaste n’est pas seulement un arbre qui donne des graines à collier. Il est aussi l’emblème national du Costa Rica. Son nom vient de la langue nahualt : « Guautil », arbre et « Nacaztli », oreille. Littéralement, l’arbre qui entend ! Et puis, il est utilisé en ébénisterie pour son bois d’excellente qualité. Ça lui vaut d’ailleurs d’être surexploité à l’instar du tek et bien d’autres. Enfin, l’épaisse écorce grise est broyée et fermentée afin de recueillir un liquide qui sert de lessive. Il paraît qu’on le trouve en magasin bio. Et sur d’autres sites internet, ils affirment que ce sont les graines qui sont utilisées pour cet usage. J’ai davantage tendance à faire confiance à mon unique livre sur les plantes qui évoque cet arbre, et donc à la première hypothèse :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cet article vous a plu? Envie d'aller plus loin et d'en apprendre davantage sur les plantes et leurs merveilleux usages? Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon livret "5 mauvaises herbes qui vous veulent du bien" pour apprendre à reconnaître et utiliser des plantes très courantes en Europe de l'Ouest.

Recherches utilisées pour trouver cet article:les oreilles de la sorcière, usage de enterolobium cyclocarpum, une recette un oreille déléphant, sorcière Amérique du sud, sorcière amérique, plante ressemble oreille elephant, oreilles mulatre arbre, oreilles d\éléphant nom scientifique, arbre a oreille, le guanacaste martinique

7 comments

  • DUFLOT GERARD
    Super !!ma curiosité a payé!!j’ étais parti d’un doc plutot politique(Mexique) traitant de la lutte d’une population de langue Nahualt contre un projet colossal d’Eoliennes par un groupement de multinationales lorsque sur la fin l’un des militants explique que sa lutte personnelle s’est effectuée sous la protection d’un « ganacaste » avec lequel il a grandi depuis son enfance ,ces arbres,endémiques dans sa région ayant été presque tous « éradiqués » pour l’exécution dudit projet!!! votre site me plait beaucoup d’autant que j’ai souvent « exploré » dans « la foret primaire » a la Réunion que j’ai eu le bonheur de fréquenter quelques années consécutives
    • Ah ah! Merci beaucoup pour ce retour! J’ai rarement l’occasion de savoir comment les lecteurs arrivent sur le blog, ça fait partie des mystères de l’internet, mais là je dois dire que je suis comblée: en plus j’en apprend au niveau historique! Bienvenue donc sur ce blog d’une amoureuse des plantes qui a grandit… à la Réunion 😉
  • Bonjour tu peux trouver aussi sur le pont de volga
  • Quel plaisir , j’ai cheminé avec toi (je me permets..) tout au long de ton article ! 🙂
    J’aimerais bien le voir , en vrai , cet arbre que je ne connais pas .
    As-tu cherché s’il avait des vertus médicinales ?
    Merci Cécile

    PS : mais non , Schoelcher n’est pas imprononçable ! 😉 c’est presque mon nom …(?)

    • Merci Patricia! Oui, j’ai cherché, mais rien trouvé. Rien que dans mes livres, il n’apparaît pas: ni dans les flores, ni dans ceux plus spécialisés. Rien.Seulement dans celui sur les graines. Et sur internet, je n’ai pas non plus trouvé d’infos sur un usage médicinal… Donc, c’est encore à découvrir, apparemment. Ce serait vraiment drôle s’il soignait les otites ou la surdité, ou quelque chose en rapport avec les oreilles 🙂 Ce ne serait pas impossible, la théorie des signatures est tellement souvent vérifiée.

      PS: si, si, c’est épouvantable. Depuis que j’ai déménagé, j’ai toutes les peines du monde à faire comprendre aux administrations métropolitaines où est-ce que j’habite. Un vrai gag, notamment avec ma compagnie d’assurance, on y a passé 1/2 heure!!!

      • Ah , la culture générale , chez certains …courage ! tu vas devoir l’épeler encore souvent , je crains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *