5 façons de préparer l’aloé vera et d’utiliser les innombrables propriétés du « Docteur Vert »

aloe-vera-barbadiensis

Vous avez comme moi une énorme aloé que vous regardez pousser, qui s’étend, fait des rejetons et semble vouloir sortir de son pot ? Coupez-la !

Pas n’importe comment ni pour le simple plaisir de lui rappeler qu’il n’y a pas qu’elle sur la terrasse, mais pour la bonne cause. En effet, l’aloé a des propriétés à la fois médicinales et cosmétiques très intéressantes et reconnues depuis plus de 3000 ans (les égyptiens l’utilisaient déjà) ! Vous auriez tort de vous en privez, puisque c’est fraîches que ces qualités s’expriment le mieux.

Tout ça m’est revenu le week-end dernier quand je me suis brûlé le doigt en sortant ma tarte du four. Après avoir passé le doigt sous l’eau froide, j’ai coupé un bout d’une feuille d’aloé que j’ai mis sur la brûlure. Résultat ? Ca soulage tout de suite. Ensuite, j’ai renouvelé plusieurs fois dans l’après-midi et il ne reste plus aucune trace !

Avant de commencer la liste, ou après, je vous invite à regarder le mini tuto « comment prélever le gel de l’aloé » c’est important, mais je ne savais pas où le caser dans l’article.

 

1- Utiliser l’aloé « telle quelle » sur la peau

Quelle partie de la plante ?

Le gel d’aloé contenu dans les feuilles (voir lelien vers le tuto pour l’extraire)

Pour quel type de problème ?

Pour tous les petits bobos type brûlure, coup de soleil, coupures, petites blessures, piqûres d’insectes

Pourquoi ça marche ?

Le gel est un très bon anti-inflammatoire qui accélère la cicatrisation des plaies grâce notamment à l’acide salicylique (à l’origine de l’aspirine!) et à la gibbérelline (une phytohormone qui stimule la croissance).

Comment l’utiliser ?

Vous avez mal et donc vous êtes pressés et vous allez au plus vite : vous appliquez directement le tronçon de feuille coupé en deux, le gel en contact direct avec la peau.

Selon le petit bobo à soigner en urgence, on peut y ajouter une goutte de l’huile essentielle appropriée (attention, hein, une seule et pas n’importe laquelle, certaines ne sont pas bonnes du tout pour la peau).

Attention

Ne pas s’exposer au soleil après application, il y a un risque de photosensibilisation

Ne pas appliquer sur des lésions infectées.

aloe-vera-plante

2- Récupérer le gel pour en faire un jus maison

(oui, oui, ça se boit, on commence même à en trouver très facilement en grandes surfaces)

Quelle partie de la plante ?

Toujours le gel contenu dans les feuilles (et toujours se référer au tuto pour ne pas faire de bêtises). Mais cette fois, vous ne pouvez pas vous contenter de couper la feuille en tronçons, il va falloir aller jusqu’au bout et récupérer le gel en passant la lame du couteau entre l’écorce et la partie translucide.

Pour quel type de problème ?

Pourquoi attendre les problèmes ? C’est un excellent complément alimentaire à prendre de temps en temps (comme pour tout, il ne faut pas en abuser). Donc pas d’obligation d’être malade pour goûter et profiter de ses propriétés dépuratives et détoxifiantes.

Mais, il est vrai qu’elle est réputée efficace pour de nombreux maux dont :

  • Diabète (réduction du taux de glucose dans le sang)
  • Cholestérol (la présence de choline contribue au contrôle du cholestérol)
  • Certaines maladies intestinales (effet émollient)
  • etc.

Pourquoi ça marche ?

Le jus d’aloé permet de bénéficier en interne des plus de 200 éléments contenus dans ses feuilles. Parmi eux 80 nutriments essentiels pour l’organisme : 18 des 22 acides aminés dont 7 essentiels, des sels minéraux (calcium, chlore, cuivre, chrome, fer, lithium, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sodium, zinc), des vitamines (A, C, E et toutes celles du groupe B), des enzymes, des sucres, des mono et polysaccharides (cellulose, glucose, mannose) et de nombreux autres principes actifs comme des facteurs de croissance, des anti-oxydants, des agents anesthésiques, antiseptiques, antibactériens, antifongiques, anti-viraux, anti-inflammatoires ou des stimulants immunitaires.

Bref, l’aloé n’a pas usurpé son surnom de « Docteur Vert ».

Comment l’utiliser ?

Technique du mixer : une fois le gel récupéré, passez-le au mixer et additionnez-le de miel, ou de jus de fruit ou consommez-le dans un yaourt.

Technique directe : vous absorbez directement une cuillerée à café de gel additionné d’un peu de miel, sans passer par la case mixer

Technique de la décoction : prenez la quantité de gel correspondant à une demi feuille, portez à ébulition dans un litre d’eau et laissez réduire de moitié.

Attention

Ne pas dépasser une dose maximale de 3 cuillerées à café par jour, et ne pas faire de cures de plus de 10 jours.

Ne pas utiliser chez les femmes enceintes en raison de son activité ocytocique et contraceptive.

Ne pas utiliser chez la femme qui allaite : ça rend le lait très amer et peut provoquer des diarrhées chez le bébé.

A éviter également en période de règles et en cas d’infection urinaire.

Évidemment, pas pour les jeunes enfants non plus

aloe-vera

3- Marre de manger du gel d’aloé ? Ca tombe bien, vous pouvez également l’utiliser en application sur la peau à des fins cosmétiques (ou sur des dermatoses)

Quelle partie de la plante ?

Encore le gel

Pour quel type de problème ?

Pourquoi attendre les problèmes ? Le gel d’aloé est excellent en application externe et remplace votre crème quotidienne ou votre masque capillaire et même votre déo pour les plus téméraires.

Bon, voilà, en plus, elle peut traiter les problèmes suivants :

  • herpès
  • eczéma
  • psoriasis
  • acné
  • lutter contre le vieillissement de la peau

Pourquoi ça marche ?

Mais parce qu’elle est extraordinaire cette plante ! Vous n’en êtes pas convaincu ?

Parce que le gel a des propriétés émollientes, c’est à dire qu’il ramollit et adoucit les tissus, qu’il favorise la multiplication des fibroblastes (ce sont eux qui créent le collagène humain). Et évidemment pour toutes les qualités précédemment citées qui concerne la cicatrisation et les qualités anti-bactériennes, anti-fongiques etc.

Comment l’utiliser ?

Soit en application pure, soit, selon le problème en combinaison avec une huile essentielle, soit en l’intégrant à la composition d’une crème. Idée de crème minute : un peu de gel d’aloé mélangé avec quelques gouttes d’huiles végétales.

Pour plus d’idées, voir les excellentes astuces de Raffa : http://raffa.grandmenage.info/post/2006/05/16/L_Aloe_vera

Attention

Certaines personnes peuvent être allergiques, il y a donc contre-indication à ce moment-là, et également par voie interne d’ailleurs.

Laissez s'écouler la sève/ le suc naturellement une fois la feuille séctionnée

Laissez s’écouler la sève/ le suc naturellement une fois la feuille séctionnée

4- Le latex ou suc de l’aloes : des propriétés digestives (enfin, laxatives surtout)

Quelle partie de la plante ?

Ce qu’on appelle latex ou suc est la sève jaune et amère qui circule dans les canaux de l’écorce verte des feuilles de l’Aloe Vera.

Pour quel type de problème ?

  • Constipation (voie interne)
  • Conjonctivite (voie externe)

Pourquoi ça marche ?

Il renferme entre 20 % et 40 % de molécules aux effets laxatifs puissants, les anthranoïdes (dont l’aloïne).

Comment l’utiliser ?

Le soir au coucher, prenez une cuillère à café du suc d’une feuille mélangé avec du miel ou autre pour camoufler l’amertume.

En ce qui concerne la conjonctivite, il est possible d’instiller la sève dans l’oeil deux à trois fois par jour (attention, il doit être aseptisé pour ne pas provoquer de surinfection)

Attention

Le latex d’Aloe Vera, à l’inverse du gel, est irritant pour la peau et les muqueuses. Il se consomme uniquement par voie orale et en petite quantité.

Les autres contre-indications indiquées pour le gel valent également pour le latex (encore plus même) : contre-indiqué pour femmes enceintes ou allaitantes, les jeunes enfants.

aloe-goutte-eau5- Une dernière utilisation, toute simple, en chauffant la feuille entière

Quelle partie de la plante ?

La feuille entière, telle quelle

Pour quel type de problème ?

  • Maux de tête
  • Douleurs musculaires

Comment l’utiliser ?

Chauffer une feuille, puis l’appliquer sur les régions douloureuses

______________________________________

Sources :

Le livre de Jean-Louis Longuefosse- Plantes médicinales et caribéennes, Tome 1

Quelques sites Internet :

 

Pour finir, un grand merci à Pascale qui m’a offert ma toute première aloé vera, qui, elle le verra sur les photos si elle passe par ici, se porte à merveille !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Cet article vous a plu? Envie d'aller plus loin et d'en apprendre davantage sur les plantes et leurs merveilleux usages? Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon livret "5 mauvaises herbes qui vous veulent du bien" pour apprendre à reconnaître et utiliser des plantes très courantes en Europe de l'Ouest.

Recherches utilisées pour trouver cet article:comment utiliser l\aloe vera, comment utiliser laloe vera, aloe vera utilisation, aloe vera preparation, utilisation aloe vera fraiche, comment utiliser aloe vera, comment extraire le gel daloe vera de la plante fraiche pdf, extraire gel aloe vera, comment preparer aloe vera, extraire aloe vera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *